Atelier de lancement officiel du projet Amélioration de la gouvernance économique pour une plus grande efficacité des politiques publiques

Le Cercle de Réflexion et d’Orientation sur la Soutenabilité de l’Economie Tchadienne (CROSET) en partenariat avec le Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France au Tchad et sous le Haut patronage de la chambre des comptes, lance ce vendredi 17 mai 2019 son projet dénommé ‘’Amélioration de la gouvernance économique pour une plus grande efficacité des politiques publiques ‘’ au Cefod.

Cet atelier a vu la participation de la Présidente de la Chambre de Comptes de la Cour Suprême du Tchad, Mme Zara Brahim MAHAMAT ITNO, du Représentant de la Conseillère au Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France au Tchad, M. Olivier LAVERGNE, des Conseillers de la Chambre des Comptes, des Directeurs Techniques de l’administration publique, des Représentants des Partenaires Techniques et Financiers du Tchad, des Représentants des Organisations de la Société Civile, des hommes de médias, etc.

Pour le président du Croset M. BEAIN Jareth, sa structure voudrait à travers ce projet : « contribuer aux efforts du Gouvernement dans le domaine de l’amélioration de la gouvernance économique au Tchad. Et l’objectif de ce projet est de changer de paradigme en mettant un accent particulier sur les mentalités et habitudes générales vis-à-vis de la corruption aux fins d’accroitre son cout moral ». Il poursuit que : « la stratégie à mettre en œuvre dans le cadre de ce projet inclut plusieurs activités à savoir la sensibilisation, les émissions radiodiffusées, les conférences débats, la réalisation et la diffusion d’un court métrage et enfin le plaidoyer ». Le projet durera six mois et couvrira la Province du Guera et celle de N’Djamena », -a-t-il ajouté.

Pour finir, le Président du CROSET a lancé un appel solennel à toutes les autorités administratives, communales et les personnes ressources à s’impliquer étroitement pour la réussite de ce projet qui présente une importance capitale pour le développement socioéconomique du Tchad ».

Prenant la parole, Mme Zara Brahim, Présidente de la chambre des comptes qui a lancé officiellement ce projet, a déclaré que « la forte dépendance de l’économie nationale couplée à la faible qualité de la gouvernance sont couramment admises comme des facteurs porteurs de germes de crises chroniques et de sous-développement dans le pays. Dès lors, un changement de paradigme s’impose en matière de politiques économiques pour une plus grande efficacité des interventions publiques, et ce pour le bonheur de l’ensemble de la population ».

Elle continue pour dire que : « le projet conçu et mis en œuvre par le Croset vient à point nommé. Le Croset, à travers le présent projet vient montrer une fois de plus sa capacité à identifier des projets pertinents de société et proposer des réponses adéquates. Et par ce projet, le Croset contribue aux efforts du gouvernement dans l’amélioration de la qualité de la gouvernance économique au Tchad », conclut- elle pour lancer officiellement le projet.

Les échanges entre l’équipe du Croset et le public ont permis d’éclaircir certains qui n’étaient pas compris par le public lors de la présentation du projet par Dr Mabali Aristide, Directeur de Recherche au CROSET.

La cérémonie a pris fin avec une photo de famille et une pause-café.

Nénodji Bétoloum, stagiaire au Croset

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*