Le CROSET et AFRODAD ont organisé à N’Djamena un séminaire de formation sur les Droits de Tirage Spéciaux et le financement de la relance post-COVID des pays africains en vue de l’adoption de la « Déclaration de N’Djamena » en marge du Forum de la Société Civile du FMI

Le Cercle  de Réflexion et d’Orientation sur la Soutenabilité de l’Economie Tchadienne (CROSET) en partenariat avec le Forum Africain et le Réseau sur la Dette et le Développement (AFRODAD) a organisé le lundi 29 mars 2021  à l’Hôtel Ledger Plaza un séminaire de formation sur les Droits de Tirage Spéciaux. Ce séminaire a pour principal objectif de renforcer la capacité de l’ensemble des parties prenantes impliquées dans la question de la dette afin d’avoir une « Déclaration de N’Djamena » pour les pays francophones  en marge du Forum dela Société Civile du FMI.

En plus des participants physiques constitués des Directeurs des Ministères sectoriels, du Représentant du FMI au Tchad, des Représentants des Organisations de la Société Civile, des Universitaires, des Chercheurs et des Représentants de la presse locale, il y a aussi des participants virtuels composés des représentants d’AFRODAD et du CROSET se trouvant hors du sol tchadien ainsi que les participants se trouvant dans les provinces du Tchad.

Ce séminaire  a été marqué par trois temps forts à savoir : i) la cérémonie d’ouverture ; ii) la phase des présentations et iii) la phase d’élaboration et d’adoption de la « Déclaration de N’Djamena ».

La cérémonie d’ouverture a été présidée par Mme REMADJI Christelle, Présidente par intérim du CROSET. Etaient à ses côtés, M. Joseph NTAMATUNGIRO, Représentant du Fonds Monétaire International au Tchad (FMI) et M. Nicodème MAHO, Directeur de la dette. Cette cérémonie a connu deux allocutions : i) le discours d’ouverture de la Présidente par intérim du CROSET et ii) le discours du Directeur de la dette. La photo de famille a marqué la fin de cette première phase.

Après la cérémonie d’ouverture, quatre présentations ont marqué cette seconde phase :  

  • La première présentationportant sur les « Droits de tirage spéciaux du FMI (historique, évolution, mécanisme d’allocation, répartition par pays, etc.) », a été faite par le Représentant du Fonds Monétaire International au Tchad (FMI) ;
  • La deuxième présentation relative à  la « Dette et performances économiques » a été animée par le Directeur de la dette ;
  • La troisième présentation sur le thème « Situation épidémiologique et enjeux de financement » a été faite par Dr Mossel MBAITOUBAM, Coordinatrice de la centrale d’appel 1313 ou 1515 ;
  • Enfin, la quatrième présentation portant sur les « Droits de Tirage Spéciaux du FMI : une option immédiate pour financer la lutte contre la pandémie COVID-19 et la reprise économique en Afrique » a été assurée par Dr Chiara MARIOTTI de l’Eurodad.

A l’issue de ces différentes présentations, la Présidente par intérim du CROSET a présenté aux participants le premier draft de la « Déclaration de N’Djamena » qui a été unanimement adopté par l’ensemble des participants après intégration des pertinentes observations.   Il est important de  souligner que la tenue de ce séminaire témoigne de l’engagement entre le CROSET et l’AFRODAD à travailler ensemble afin de faire de plaidoyer pour l’accessibilité des économies africaines aux sources de financement en général  et en particulier aux Droits de Tirage Spéciaux du FMI pour financer la lutte contre la pandémie  de la COVID-19 et en vue de la relance économique post-COVID.

AM-SALAMA Kertché

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire