Mme DOUASSEM RONAYE Lucie ou la vocation du développement local

Actuellement Consultante à l’ONG Terre Verte (ONG TEV) basée à Sarh, Madame DOUASSEM RONAYE Lucie s’est imposée progressivement dans le domaine du développement communautaire, un milieu traditionnellement dominé par les hommes. L’ONG ATEV qu’elle a dirigée depuis sa création en 2003, s’est imposée progressivement dans le domaine du renforcement des capacités en matière d’hygiène et d’assainissement. Cette ONG opère essentiellement dans la région du Moyen-Chari où elle met en œuvre des projets de développement et ou humanitaires financés par les Organisations du système des Nations Unies (UNICEF), les Organismes de coopérations et autres ONG internationales.

Née à Abéché dans la région du Ouaddaï le 06 janvier 1967, Mme Douassem R. Lucie est issue d’une famille polygame de quinze enfants. Issue d’un couple divorcé, évènement qui a bouleversé son enfance, Mme DOUASSEM a pu dominer cette situation pour effectuer un parcours académique et professionnel brillant. Elle fut l’une des premières filles à obtenir sa licence en géographie à l’Université du Tchad en 1994. En effet, après sa Maitrise en géographie, option Développement obtenue à l’Université d’Avignon en France en 1998, Mme DOUASSEM a débuté sa carrière en tant qu’animatrice et formatrice pour le compte de l’Institut Tropical Suisse et plus spécifiquement du Bureau d’Appui Santé Environnement (ITS/BASE). Dans le cadre de cette fonction, elle a eu à assurer plusieurs tâches parmi lesquelles l’organisation d’ateliers et séminaires de formation à l’intention des organisations locales.

Par la suite, en tant que chargé d’étude, de recherche et d’appui pédagogique à l’Association pour la Promotion des Initiatives Communautaires Africaines (APICA), elle eut à coordonner la rédaction de nombreuses études. Sa carrière a pris une autre envergure à partir du moment où elle a occupé le poste de Coordonnatrice du Département socio-économique du groupe pétrolier américain Exxon-mobil qui exploite le bassin pétrolier de Doba au sud du pays. Au sein de cette multinationale, elle était en charge de l’identification, de l’animation et de l’orientation des réinstallés.

Après son passage à Exxon-mobil entre 2003 et 2005, elle fut intégrée à l’éducation et affectée à l’école Normale d’Instituteurs Bilingue de Sarh. Comme chargée de cours de géographie, Mme D.R. Lucie s’est impliquée corps et âme au sein d’ATEV, un groupement, devenue association, puis actuellement ONG. Mme DOUASSEM a réalisé plusieurs consultations pour le compte de diverses organisations internationales et nationales telles que le GTZ (actuellement GIZ), le FAO, l’UNICEF et la CELIAF. Elle est mariée et mère de cinq enfants.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*